Institut du Sein de Savoie

Médipôle de Savoie

Plusieurs spécialités médicales sont regroupées dans cet institut :

Gynécologie: Dr BOILEAU, Dr MERMET, Dr TARDIF THEULIER, Dr NIKOLITCH

Une équipe de chirurgiens, spécialisés dans la chirurgie du cancer du sein, est à la disposition des patients pour leur prise en charge dès leur diagnostic histologique. Elle apporte une écoute et un accompagnement de chaque patiente vers le traitement.


Chirurgie Réparatrice : Dr TARDIF THEULIER éventuellement en collaboration avec les plasticiens du Médipôle de Savoie (Dr DELGOVE et Dr GROSDIDIER)


Les médecins peuvent recevoir des patients par l'intermédiaire du service des Urgences et ce 24h/24. Mais ils peuvent aussi donner des consultations rapides sous 3 jours.

La chirurgie du cancer du sein :

Le traitement du cancer du sein est avant tout chirurgical : il consiste à retirer la tumeur en passant suffisamment au large pour avoir une « marge de sécurité » dans les meilleures conditions esthétiques possibles. En fonction de l’extension de la tumeur, le chirurgien pratiquera une chirurgie conservatrice ou  une mastectomie totale.

La chirurgie conservatrice ou tumorectomie ou de mastectomie partielle

Elle a pour but d’enlever la tumeur en laissant en place le restant de la glande mammaire non atteinte. La tumeur est enlevée avec une marge de sécurité assurant au chirurgien la résection large et totale de la lésion. Dans la plupart des cas, le mamelon et l’aréole sont conservés. Pendant l’intervention, une analyse rapide par les anatomopathologistes est effectuée sur le ganglion sentinelle afin d’enlever, si celui-ci s’avère positif, une partie de la chaîne ganglionnaire.

La chirurgie des ganglions

Il s'agit des ganglions qui sont situés sous le bras (aisselle). Ils constituent la zone de drainage naturelle de l'ensemble du sein, un peu à la manière d'un filtre placé à la sortie du sein.Ils constituent un groupe assez nombreux, souvent plus d'une vingtaine et sont en général de petite taille.

Dès qu'il existe un cancer du sein, même de quelques millimètres, une expertise de ces ganglions est indispensable pour savoir s'ils sont sains ou s'ils sont malades. Ceci est indispensable pour préciser l'extension éventuelle de la maladie et adapter au mieux les traitements.

Le seul moyen fiable de connaître l'état de ces ganglions est de les retirer par une intervention chirurgicale et de les examiner au microscope. Lorsque le cancer mesure moins de 20 mm, on peut utiliser la technique du ganglion sentinelle qui permet de retirer seulement un ou deux ganglions. Si la tumeur est plus volumineuse ou si le ganglion sentinelle est envahi, un curage axillaire est nécessaire. Ce curage retire une douzaine de ganglions en moyenne.

La mastectomie totale

Elle consiste à enlever la glande mammaire dans son intégralité y compris l’aréole et le mamelon. Généralement, elle est également associée à un curage ganglionnaire. Après la mastectomie totale, le chirurgien propose à la patiente une prothèse mammaire externe à placer dans le soutien gorge. Il est également possible de réaliser une reconstructionmammaire immédiate ou différée selon les cas.Il est possible d’en discuter avec le chirurgien.

L'Oncoplastie

Cette chirurgie vise à remodeler le sein après une tumorectomie, elle a pour but de donner au sein un aspect plus naturel et esthétique. En quelque sorte, il s’agit de compléter le vide laissé par la tumorectomie en remodelant la forme du sein en question.

L’oncoplastie de niveau 1 consiste au remodelage simple avec repositionnement de la plaque aréolo-mammelonnaire si besoin.

L’oncoplastie de niveau 2 est dérivée des techniques de chirurgie plastique. Elle nécessite le recours à des techniques de mammoplastie associant résection cutanée étendu et réalisation de lambeaux glandulaire et cutanée.

La reconstruction mammaire

La chirurgie de reconstruction peut être pratiquée en même temps que l’ablation du sein (mastectomie) ou secondairement, elle est une étape importante pour la représentation corporelle de la femme. Le volume mammaire peut être reconstruit de multiples manières (prothèse, lambeau de tissu, lipomodelage).

Ces différentes reconstructions doivent être discutées avec le chirurgien, en fonction de votre désir et des possibilités morphologiques.

  • La reconstruction par prothèse simple.
  • La reconstruction par lambeau de grand dorsal(muscle du dos) apporte un résultat naturel et souple à plus long terme, au prix d’une cicatrice dorsale.
  • La reconstruction par DIEP(lambeau libre abdominale) apporte un volume mammaire important, en retirant l’excès de graisse abdominale. On obtient un résultat plus naturel mais c’est une intervention très lourde.